Paris de bureau 'Madness' non limité aux sports


Paris de bureau 'Madness' non limité aux sports

Ce n'est pas un secret que les gens parient sur le sport au travail, mais un nouveau sondage révèle que ce n'est pas la seule chose sur laquelle ils parient. Dans un nouveau sondage CareerBuilder, les employés ont également admis avoir fait toutes sortes de paris liés au travail, notamment:

Qui serait le premier à boire trop lors d'une fête d'entreprise.

  • Quand quelqu'un ferait sortir le superviseur.
  • Combien de temps durerait le quatrième mariage du PDG
  • Qui dans le bureau serait le dernier à récupérer son pouvoir après une grosse tempête de neige?
  • Combien d'accidents se produiraient à l'intersection à l'extérieur de l'immeuble de bureaux.
  • La fausse maladie avec laquelle un collègue appelait malade
  • Combien de temps cela prendrait quelqu'un pour arrêter.
  • Quand un procès imminent serait intenté contre l'entreprise.
  • Le montant de couverture de nouvelles une célébrité particulière recevrait dans une semaine.
  • Qui ferait pousser la meilleure barbe dans un mois.
  • L'information dans le sondage CareerBuilder était basé sur un sondage mené par Harris Interactive. L'enquête a basé ses résultats sur les réponses de plus de 7 700 travailleurs.


Pour les entreprises, les employés en bonne santé payent - Littéralement

Pour les entreprises, les employés en bonne santé payent - Littéralement

Les entreprises augmentent leurs efforts pour améliorer la santé de leurs employés. Une étude menée par Fidelity Investments et le National Business Group sur la santé montre qu'au cours des dernières années, la plupart des entreprises ont augmenté la valeur des incitatifs qu'elles offrent aux employés pour participer à des programmes d'amélioration de la santé, comme la perte de poids, Près de 75% des entreprises ont utilisé une moyenne de 460 $ par employé en primes l'an dernier pour engager les employés dans des programmes d'amélioration de la santé - contre 430 $ en 2010 et seulement 260 $ en 2009.

(Carrière)

Les médias sociaux au travail: la nouvelle norme

Les médias sociaux au travail: la nouvelle norme

Un pourcentage croissant d'employés se connectent à Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux pendant la journée de travail, selon une nouvelle étude du Pew Research Center. Mais ce n'est pas tout pour des raisons personnelles; "Les travailleurs d'aujourd'hui intègrent les médias sociaux dans un large éventail d'activités au travail", écrivent les auteurs de l'étude.

(Carrière)